Missel de Saint-Denis

Description

Au cours du XIe et du XIIe siècle, un nouveau genre de texte apparut dans la liturgie : le missel qui réunissait des textes auparavant dispersés dans différents types de manuscrits liturgiques. Parmi ceux-ci, le sacramentaire contenait les prières récitées par le prêtre pendant la messe, le graduel comprenait le répons et les vers des lectures de l’épître, tandis que l’antiphonaire présentait les parties chantées de l’office. Ce splendide exemplaire contient des textes principalement extraits du sacramentaire.  

Il fut copié vers 1050 à l’abbaye Saint-Vaast d’Arras, dans le nord de la France, à l’usage de l’éminente abbaye de Saint-Denis. La décoration somptueuse présente des fonds pourpres, des cadres luxueux ornés de motifs de feuillages, de même qu’un grand nombre d’images à pleine page.

Ce manuscrit a été numérisé grâce au mécénat de la Fondation Polonsky.

Titre complet :
Missel de Saint-Denis
Créé :
XIe siècle (milieu), Arras
Format :
Manuscrit
Language:
Latin
Lieu de conservation :
Bibliothèque nationale de France
Cote :
Latin 9436

Notice complète de l'œuvre

Articles en rapport

L’histoire des collections de manuscrits de la Bibliothèque nationale de France

Article rédigé par :
Charlotte Denoël
Sujet :
Les collections de manuscrits médiévaux aujourd’hui

Charlotte Denoël présente un aperçu des collections historiques de manuscrits enluminés, aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale de France.

L’enluminure des manuscrits en France

Article rédigé par :
Charlotte Denoël
Sujets :
La fabrication des manuscrits, Religion chrétienne et croyance, Art et enluminure

Les dessins et la peinture des manuscrits avaient pour fonction d’orner le texte, de l’illustrer ou de le commenter. Charlotte Denoël dresse un panorama de l’histoire de l’enluminures des manuscrits en France durant le haut Moyen Âge.

Les reliures médiévales

Article rédigé par :
Charlotte Denoël
Sujets :
La fabrication des manuscrits, Religion chrétienne et croyance, Art et enluminure

La reliure, conçue pour maintenir et protéger le manuscrit de l’usure et des déchirures, est un élément essentiel du livre. Charlotte Denoël étudie la valeur esthétique et symbolique des reliures médiévales de livres.