Tropaire Caligula

Description

Ce manuscrit contient un livre incomplet de chants (appelés tropes) pour les offices divins, réalisé en Angleterre à la fin du XIe siècle par un scribe qui fut peut-être formé aux Pays-Bas. Ce livre de musique anglais est illustré de onze peintures, ce qui est inhabituel à cette époque. Ces images introduisent des chansons qui complétaient la messe lors de certaines fêtes et étaient chantées par un soliste. Le texte est accompagné d’une forme ancienne de notation musicale que l’on appelle des neumes. 

Ce très beau livre fut probablement réalisé pour une personne précise. Son origine est l’objet de débats, mais son commanditaire fut peut-être l’évêque de Worcester Wulfstan II (exercice 1062–1095), dernier évêque anglo-saxon après la conquête normande. Avant de devenir évêque, il avait été le chantre de la cathédrale du milieu de la décennie 1050 à 1062. 

La grande qualité de ce manuscrit témoigne de l’importance que certaines personnes accordaient dans l’Angleterre du milieu du XIe siècle à un nouveau répertoire conçu pour remettre en valeur et éclairer les anciens chants grégoriens de la messe. 

Par la suite, ce livre de musique du XIe siècle fut relié avec un manuscrit musical du XIIe siècle et une copie des vies de quelques saints en vieil anglais. La comparaison et la confrontation entre les parties du XIe siècle et celles du XIIe siècle montrent à quel point la notation musicale s’était transformée en l’espace d’un siècle : dès le XIIe siècle, les notes musicales avaient changé de forme et s’écrivaient sur quatre lignes. Ce volume porte parfois le nom de « tropaire Caligula » ou « tropaire Cotton » parce qu’il appartint au bibliophile Sir Robert Cotton (1571–1631) qui le rangeait dans sa bibliothèque sous un buste de l’empereur romain Caligula.

Ce manuscrit a été numérisé grâce au mécénat de la Fondation Polonsky.

Titre complet :
Tropaire Caligula
Créé :
2e moitié du XIe siècle
Format :
Manuscrit
Language:
Latin
Conditions d'utilisation :

Domaine public dans la plupart des pays à l'exception du Royaume-Uni.

Lieu de conservation :
British Library
Cote :
Cotton MS Caligula A XIV

Notice complète de l'œuvre

Articles en rapport

L’écriture de la musique

Article rédigé par :
Nicolas Bell
Sujets :
La fabrication des manuscrits, Religion chrétienne et croyance

La musique joua un rôle central dans la liturgie chrétienne durant tout le Moyen Âge. Nicolas Bell décrit les témoignages de cette musique dans les manuscrits réalisés avant 1200.