France–Angleterre 700–1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky

Les collections de manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library comptent parmi les plus remarquables et les plus importantes du monde. Les deux institutions détiennent des fonds particulièrement riches de manuscrits réalisés en France et en Angleterre avant 1200. 

Grâce au mécénat généreux de la Fondation Polonsky, les deux bibliothèques ont uni leurs efforts pour numériser et rendre disponibles 800 manuscrits. Dans chacune des bibliothèques, 400 manuscrits ont été intégralement numérisés en vue de permettre l’accès à des sources primaires pour l’étude comparée du patrimoine artistique et culturel de la France et de l’Angleterre médiévales. 

Ressources en ligne

L’intégralité des 800 manuscrits est désormais accessible sur un site web innovant, hébergé par la Bibliothèque nationale de France, France et Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200. Ce site permet aux usagers de rechercher des manuscrits en anglais, français et italien, et de visualiser et comparer côte à côte plusieurs manuscrits grâce à la technologie du protocole IIIF (International Image Interoperability Framework). Les images peuvent être annotées et téléchargées sous la forme d’une image simple ou du PDF d’un manuscrit entier. Les annotations peuvent également être téléchargées sous format json et être partagées.

Le site France et Angleterre au Moyen Âge, 700–1200, hébergé par la British Library, présente en anglais et en français une sélection soigneuse d’ouvrages qui met en lumière ces manuscrits et nous éclaire sur les différents thèmes qui y sont traités. 

Les lecteurs peuvent :

  • explorer des thèmes comme l’histoire, la littérature, l’enluminure et la science
  • lire des articles qui replacent ces manuscrits dans leur contexte pour les lecteurs non familiers de cette période
  • regarder des films qui racontent comment ces manuscrits étaient fabriqués et pourquoi ils sont si importants

Toutes les traductions françaises du site Internet France et Angleterre au Moyen Âge, 700–1200 sont d’Élisabeth Agius d’Yvoire.

Conservation, catalogage et numérisation

Chaque manuscrit a été contrôlé par un conservateur avant la prise de vue. Si, nécessaire, des traitements de conservation préventive et de restauration ont été effectués pour garantir des conditions optimales de numérisation.

Chacun des manuscrits a reçu une nouvelle notice de catalogue comprenant la mise à jour de la bibliographie, l’identification des textes et les descriptions de l’œuvre. Ces notices peuvent être consultées sur Explore our Archives and Manuscripts et sur Digitised Manuscripts pour les manuscrits de la British Library ; et sur Archives et manuscrits et sur Gallica pour les manuscrits de la Bibliothèque nationale de France.  

Les 800 manuscrits sélectionnés viennent enrichir les collections de manuscrits ayant déjà bénéficié d’un programme de numérisation en raison de leur valeur pour la recherche et de l'intérêt du public. Plusieurs d’entre eux sont présentés, par ailleurs, dans l’exposition de la British Library Anglo-Saxon Kingdoms: Art, Word, War

Les manuscrits de ce programme contiennent des textes très divers, notamment des livres bibliques et théologiques qui reflètent les préoccupations des moines, des abbés et des hommes d’Église qui entreprirent de produire la plupart des livres avant 1200. 

Les autres thèmes abordés incluent la science, les mathématiques, la musique, la médecine, la littérature classique et contemporaine, ainsi que les ouvrages traitant de l’histoire et du droit.