Emma de Normandie

Une illustration de la reine Emma de Normandie recevant le manuscrit de son Éloge.
Représentation de la reine Emma dans l’ouvrage intitulé « Éloge de la reine Emma » (British Library, Add MS 33241, f. 1v)

Biography

Emma de Normandie fut l’épouse de deux rois de l’Angleterre anglo-saxonne – Æthelred le Malavisé (règne 978–1016) et Knut le Grand (règne 1016–1035). Elle fut aussi la mère de deux rois d’Angleterre. Elle fut une véritable figure politique au sens propre et joua un rôle majeur dans le contexte politique agité de l’Angleterre du XIe siècle. 

L’épouse du roi Æthelred

Le duc Richard II de Normandie (règne 996–1026), frère d’Emma, entretenait des relations tendues avec le roi d’Angleterre Æthelred le Malavisé. Celui-ci l’accusait d’abriter les forces vikings attaquant l’Angleterre. À la suite de raids scandinaves menés en Angleterre et en Normandie en 1001, Emma est envoyée en Angleterre pour épouser Æthelred, veuf de sa première épouse. En Angleterre, Emma est parfois appelée du nom anglo-saxon d'Ælfgifu.

Emma et Æthelred ont au moins trois enfants : Édouard le Confesseur (qui régnera sur l’Angleterre de 1042 à 1066), Alfred et Godgifu. Tous trois sont exilés en Europe avant la conquête de l’Angleterre en 1016 par le roi de Danemark Knut le Grand.

Emma entretient de bons rapports avec le nouveau régime. Après la mort d’Æthelred en 1016, elle épouse le roi Knut au cours de l’année 1017 et de ce mariage, naissent au moins deux enfants : le futur roi Hardeknut (règne 1040–1042) et Gunhild qui épousera le fils du souverain du Saint Empire.  

L’épouse du roi Knut le Grand

Emma joue un rôle important dans le gouvernement de Knut. Certains documents la citent conseillant le roi. Le manuscrit de la Liber Vitae (« Livre de vie ») de la New Minster à Winchester contient la seule image conservée de Knut, dans laquelle son effigie est associée à celle d’Emma. Les deux souverains se tiennent debout, de part et d’autre de l’autel du monastère, dans l’attitude de bienfaiteurs généreux. 

La mère de deux rois

Après la mort de Knut, Emma continue d’influencer la vie politique anglo-saxonne et cherche à placer sur le trône d’Angleterre l’un de ses fils, Hardeknut ou Édouard. Leur prétention au trône est cependant contestée par Harold Pied-de-Lièvre, fils de Knut et de sa première épouse anglaise, Ælfgifu de Northampton. Hardeknut et Harold gouvernent alors ensemble l’Angleterre de 1035 à 1037. Emma encourage peut-être une tentative manquée d’invasion de l’Angleterre en 1036 par ses fils Édouard et Alfred, dans laquelle Alfred trouve la mort.

En 1037, Emma et Hardeknut sont contraints à l’exil. La mort d’Harold Pied-de-Lièvre en 1040 a pour conséquence de porter Hardeknut sur le trône de l’Angleterre. Mais il semble que Hardeknut soit un roi impopulaire. En 1041, Emma fait peut-être en sorte qu’Édouard, le demi-frère aîné du roi, devienne co-régent de Hardeknut en Angleterre. En 1042, Hardeknut meurt, si bien qu’Édouard le Confesseur devient le seul roi d’Angleterre. Malgré les efforts qu’Emma a déployés en sa faveur, Édouard ne témoigne aucune bienveillance à l’égard de sa mère et la prive d’une grande partie de sa fortune. Emma meurt en 1052 ; elle est enterrée à Winchester.

Éloge de la reine Emma

Un manuscrit insolite contemporain de cette époque révèle certaines stratégies politiques d’Emma. Intitulé Éloge de la reine Emma, c’est le récit le plus ancien conservé qui soit dédié à une femme politique de l’Angleterre (à l’exclusion des vies de saints). La première version de cet ouvrage a probablement été rédigée par un moine de Saint-Bertin, en Flandres, entre 1041 et 1043. L’auteur a réécrit l’histoire de manière à justifier les actions d’Emma. Ainsi, l’Éloge de la reine Emma calomnie le roi Harold Pied-de-Lièvre, notamment en suggérant son implication dans le meurtre du fils d’Emma, Alfred.

Le legs politique d’Emma

L’influence d’Emma eut d’importantes retombées politiques. Plus tard, les chroniqueurs laissèrent entendre que son mariage avec le roi Æthelred le Malavisé avait conduit à la conquête de l’Angleterre par les Normands en 1066, au motif que l’alliance avec les rois anglo-saxons d’Angleterre avait permis aux ducs de Normandie de revendiquer la légitimité au trône de l’Angleterre. Il se peut que les alliances politiques d’Emma aient également contribué à l’accession au pouvoir du comte Godwin de Wessex, père du roi Harold II (règne en 1066) qui s'affronta à Guillaume le Conquérant à la bataille d’Hastings.

L’histoire d’Emma nous offre l’exemple d’une personne qui fut impliquée dans les événements politiques en Normandie, en Angleterre et en Scandinavie avant la conquête normande, et qui prépara le terrain pour la conquête. Emma incarne aussi la figure d’une femme de pouvoir dans l’Angleterre médiévale. 

Related articles

La production de manuscrits dans les abbayes normandes, 700-1200

Article by:
Stéphane Lecouteux
Themes:
La fabrication des manuscrits, Religion chrétienne et croyance, Histoire et enseignement

En s’appuyant sur la production de manuscrits, Stéphane Lecouteux retrace l’histoire de la Normandie et souligne les liens étroits entre cette région et l’Angleterre, avant et après la conquête normande de 1066.

Women in Anglo-Saxon England

Article by:
Alison Hudson

Learn about the changing roles of women in Anglo-Saxon England, including status, slavery and powerful female leaders.

The Battle of Hastings: fact and fiction

Article by:
Alison Hudson

How did the Battle of Hastings start? What did medieval accounts have to say about the Battle? Was King Harold really killed by an arrow to the eye? Find out the answers here.