Guillaume de Malmesbury

Une initiale ornée au début du manuscrit des Actions des rois d'Angleterre de Guillaume de Malmesbury.
Page d’incipit de la Gesta regum Anglorum (« Les actions des rois d’Angleterre ») de Guillaume de Malmesbury (British Library, Cotton MS Claudius C IX, fol. 18r).

Biography

Guillaume de Malmesbury est un moine et un historien anglo-normand, principalement connu pour son livre Gesta Regum Anglorum (« Les actions des rois d’Angleterre »), une chronique de l’histoire ancienne de l’Angleterre. 

Moine de l’abbaye de Malmesbury 

Guillaume passe une grande partie de sa vie comme moine à l’abbaye de Malmesbury en Angleterre, où il entre alors qu’il n’est probablement qu’un enfant. Dès les années 1120, il devient chantre et dirige à ce titre la liturgie et les prières de la communauté. Il s’occupe également de la bibliothèque de l’abbaye. Tout au long de sa vie, il réunit une importante collection de livres qui comprend de nombreux ouvrages d’auteurs de l’Antiquité classique et tardive. En 1140, il se voit offrir la charge d’abbé, qu'il décline. 

Écrits historiques

Guillaume est un auteur prolifique d’écrits historiques. Son premier ouvrage connu est le Liber pontificalis, une histoire des papes. Il semble qu’il ait écrit à la demande de la reine Mathilde (vers 1080 – 1118) la Gesta Regum Anglorum, une chronique ambitieuse de l’Angleterre, depuis l’époque romaine jusqu’à l’accession au trône de l’époux de Mathilde, le roi Henri Ier Beauclerc d’Angleterre (règne 1100-1135), en passant par les règnes des rois anglo-saxons et la conquête normande de 1066. Il complète cet ouvrage par la Gesta pontificum Anglorum (« Les actions des évêques d’Angleterre »), une histoire de l’Église d’Angleterre. Guillaume rédige ensuite De antiquitate Glastoniensis ecclesiae (« L’histoire antique de l’église de Glastonbury »), ainsi qu’un certain nombre de traités et de commentaires, de même qu’un recueil de vies de saints anglais. Toutes ces œuvres seront largement diffusées et lues. Son ouvrage le plus influent demeure cependant la Gesta Regum qui connut un grand succès sur le continent et dans le sud de l’Angleterre. Il devint une source capitale pour les historiens et les chroniqueurs jusqu’à la fin de la période médiévale. Guillaume continua d’écrire jusqu’à sa mort vers 1143. 

Related articles

Premières versions latines de la légende du roi Arthur

Article by:
Chantry Westwell
Theme:
Histoire et enseignement

En remontant aux origines de la légende du roi Arthur situées au IXe siècle, Chantry Westwell étudie la diffusion et le succès de la légende arthurienne dans la France et l’Angleterre médiévales.

Les historiens du haut Moyen Âge

Article by:
Jaakko Tahkokallio
Theme:
Histoire et enseignement

À travers l’histoire humaine, l’une des premières fonctions du récit a consisté à créer et renforcer les identités partagées soudant les communautés. Jaakko Tahkokallio explore les ouvrages historiques des plus grands écrivains médiévaux.

Related collection items